D'abord, merci à toutes celles qui m'ont laissé des commentaires: ça fait bien plaisir :)

Aujourd'hui, je vais vous montrer ce que j'ai pu réaliser avec le "clay gun":

mars_2009_030

Un mot bien barbare pour désigner le pistolet à pâte: c'est une sorte de grosse seringue (décidément même dans la fimo: mon métier me rattrape !!!) pour modeler la pâte. En gros: on met la pâte, on tourne et ça sort selon la forme désirée.

Mais, le truc génial, c'est que si on mélange des couleurs, c'est toujours la surprise à la sortie !!!

Voici "quelques" photos pour vous expliquer:

D'abord, on fait 3 petits boudins de même taille et de couleurs différentes:

ici, du blanc, du rose fuschia et du gris argenté(pâte à effet)

janvier_2009_008

puis, on les coupe en 3:

janvier_2009_009

on les réunis dans l'ordre souhaité (jusque-là, c'est super simple)

janvier_2009_010

puis, on met le boudin ainsi formé dans le clay gun, on choisit la forme désirée(ici "grand carré")

et on commence à tourner

janvier_2009_011

on obtient alors un long serpentin gris

(c'est la première couleur à la sortie de la seringue qui détermine la couleur du serpentin)

janvier_2009_012

et, attention, c'est là que David Copperfield intervient et hop tour de magie !!!

quand on coupe le serpentin, chaque tronçon est différent

(attention, suspens....)

janvier_2009_013

Après, on appuie sur les côtés pour former une belle cane,  tous les petits tronçons vont ainsi  bien s'assembler

janvier_2009_015

puis, on va découper de très fines tranches (comme un carpaccio) et les mettre les unes à côtés des autres pour former un petit "tapis"

janvier_2009_018

puis, un petit coup de rouleau à patisserie (un petit pot de bébé en verre fait très bien l'affaire) et, on obtient un motif très seventies pour recouvrir des perles, un pendentif, etc...

et voici, le bijou terminé:

janvier_2009_023

cette parure, je l'ai aussi réalisée en rose pastel pour une maman de l'ecole de mon fils qui souhaitait l'offrir à sa soeur (ma première "cliente" !)

janvier_2009_022

et, voilà...

A+

Sylvie