04 juillet 2017

Aujourd'hui, on prépare la suite ...

Chères lectrices, chères clientes, chères amies,

Peut-être, êtes-vous au courant, les dirigeants d'A Little Market et de Etsy nous ont préparés en ce début de mois juillet, une bien sale blague ! C'était tellement énorme, que j'ai d'abord cru à un poisson d'avril, malheureusement on n'était pas en avril .... 

Et la triste vérité nous a éclatée au visage: la plate-forme ferme ses portes le 01 septembre avec un planning de fermeture déjà bien établi: déjà tellement bien établi que les mises en vente n'y sont déjà plus possibles. 

Comme vous le savez très certainement, j'y ai ouvert une boutique il y a 4 ans.

Les débuts furent laborieux, bah oui, quand on ouvre, naïvement on se dit qu'on va mettre en ligne et que les clientes vont arriver toute seules ( je tiens à préciser que j'avais déjà 4 ans de polymère derrière moi et que j'avais déjà réalisés de très nombreuses ventes par le biais de ce blog, ce qui veut dire que mes créations étaient déjà "abouties" et plaisaient ici ...). Mais la vente en ligne, c'est une autre "métier":   il faut piger comment ça marche, créer du référencement, faire de jolies photos, trouver les bons mots-clefs,  donner confiance aux futures nouvelles clientes avec de bonnes évaluations, se faire sa place dans le moteur de recherche ... Enfin bref, il a bien fallu 2 ans pour que ça commence à rouler, j'ai bossé dur, j'ai passé de nombreuses heures devant mon PC à me farcir des articles indigestes sur le référencement, à écrire et réécrire des fiches produits, à faire et refaire des photos ... 

Depuis 2 ans, je l'avoue: je récoltais enfin, les fruits de mes efforts: les ventes ont commencées à être régulières, mais rien n'étant jamais définitivement acquis, il a fallu continuer à bosser, à essayer de proposer des bijoux qui soient à la fois originaux, tout en plaisant au plus grand nombre, à publier régulièrement des nouveautés, tout en assurant le stock des produits phares de la boutique.

Et puis, vendre en ligne, c'est aussi soigner les emballages, assurer des expéditions rapides ( je ne compte plus mes allées et venues à La Poste: je suis incollable sur les horaires d'ouverture de tous les bureaux de Poste des communes environnantes ! ), gérer les clientes qui ne savent pas lire, les angoissées de nature, les impatientes, les insatisfaites ( celles pour qui tout est parfait, mais qui vous collent une évaluation en 4 étoiles !), etc ... 

Tout ça, pour vous raconter mon quotidien des 4 dernières années, ma satisfaction et puis aussi, cette petite fierté d'avoir monté une toute petite entreprise qui fonctionne.

Et voilà, qu'en ce matin du 3 juillet, patatras, un coup d'éponge, circulez, y a rien à voir ! Messieurs-dames, migrez vers Etsy !  mais on vous prévient vous perdez tout votre historique ( nombre de commandes, fichiers clientes puisqu'on a toujours refusé de nous donner leurs adresses mail, toutes les évaluations qui prouvent votre sérieux, tout le référencement externe ( blog, fb, pinterest ...) et aussi votre place dans le moteur de recherche. Et encore, je vous épargne toutes les fiches produits d'anciens produits qu'il va falloir aller récupérer pour ne pas avoir à tout réécrire. 

Aujourd'hui, je suis encore partagé entre la tristesse et la colère devant ces heures de boulot, ces liens crées avec des clientes, ces 1000 cartes de visite avec l'adresse de la boutique que je viens de faire imprimer ... tout ça n'est plus qu'un immense gâchis. Cette fin me laisse un goût amer. 

Je pense aussi à celles et à ceux qui ont tous misé dans cette plate-forme, ceux et celles dont c'est le métier, ceux et celles dont les ventes leur permettent de mettre à manger dans l'assiette de leurs gamins. Ceux-là je les plains sincèrement, les mois qui viennent vont être durs, voir mêmes catastrophiques.

Bien sûr, je vais rebondir, je vais reconstruire sur Etsy: j'ai déjà une boutique depuis un peu plus de 18 mois que je laissais fonctionner toute seule avec juste quelques bijoux et où j'ai déjà fait quelques 50 ventes ( je ne suis donc pas totalement à 0 en nombre de ventes et d'évaluations ) On nous dit que les URL de nos boutiques ALM re-dirigeront directement sur nos boutiques Etsy, mais il n'empèche que point de vue moteur de recherche on repart à 0. Et puis, le nerf de la guerre surtout: maintenant il va falloir payer pour mettre en vente ! 

Donc, pour résumer: ma boutique Little Market reste ouverte jusqu'au 14 juillet, ensuite je ferme pour 2 semaines de congés. Début août, je ferai la migration de mes fiches produits sur ma boutique Etsy ( il semble qu'on nous prépare un outil qui va gérer ça: j'attends de voir pour y croire ! ). Je vous préviendrais de toute façon quand tout sera sur les rails. Ensuite, il restera à aviser si je laisse co-exister les 2 boutiques jusqu'au 01 septembre ... ? 

Malheureusement, une fois que j'aurai repris le boulot en août, je ne pense pas avoir beaucoup de temps pour publier des nouveautés ( à l'hopital,  c'est tendu-tendu au niveau du planning ... ). Et fin août, on pète la cuisine pour tout refaire, donc je ne récupérerai un four qu'à la fin septembre .... ça va être chaud ....

Pardon, pour cette tartine, je n'ai pas l'habitude d'être aussi bavarde, mais là, j'avais un peu besoin de vider mon sac ...

smiley

 Allez, histoire de récompenser celles qui m'auront lu jusqu'au bout et pour finir sur une note un peu plus gaie et aussi plus estivale, voici quelques images:

Peut-être, bien une future nouvelle collection: "les manchotes": 

IMG_7684 

Modèle ° shopping à Granada ° déjà adopté.

IMG_7686

IMG_7692

Et cette deuxième paire, rien que pour moi assorties à mes nouvelles bleuettes lunettes !

IMG_7695

° Shopping à Belle-île °

... Bel été à tous ...

Clafoutine

Posté par Clafoutine à 20:38 - Commentaires [8] - Permalien [#]